Tricot thérapie

Les tricoteuses et les tricoteurs vont le diront : ils se sentent plus heureux, de meilleure humeur et moins stressés après avoir passé un moment à tricoter.

Et oui, il semblerait que les bienfaits du tricot soient similaires à ceux de la méditation. En effet, se concentrer sur un mouvement que l’on répète encore et encore procure un sentiment de relaxation et permet de se détendre. De plus, cette activité qui demande donc beaucoup de concentration nous empêche de trop penser à nos problèmes.

Il paraît que tricoter fait aussi du bien à notre cerveau. Il se dit même que cela aiderait peut-être à réduire la perte de mémoire de 30 à 50 % chez les personnes âgées. Espérons qu’il en sera de même avec celles et ceux qui souffrent du « cerveau-chimio ». Il a été montré que, pour effectuer des mouvements rapides et soignés, le tricot stimule les connexions neuronales de notre cerveau, leur permettant de rester intactes plus longtemps.

Il semble aussi que tricoter peut réactiver des sensations tactiles oubliées, améliorer notre agilité et retarder l’apparition de l’arthrite. Du fait que les mains sont sans cesse mobilisées, on devient plus agile et on fait du bien à nos articulations. On force le fluide à circuler autour de notre cartilage et ça permet d’hydrater les articulations. Par conséquent, cela réduit le risque d’apparition de l’arthrite et peut même soulager la douleur si on tricote au moins une heure par jour.

Et il ne faut pas croire que cette activité soit réservée aux manuels. Tout le monde peut s’y mettre. Il y a tout de même une condition : il faut pouvoir dégager du temps. On ne tricote pas pour une session de 3 minutes. Il faut avoir au moins 15 minutes devant soi.

Et le tricot peut se pratiquer à plusieurs. S’il permet de se vider l’esprit et de se déstresser quand on tricote seul, c’est aussi un moment agréable à passer avec d’autres tricoteuses et tricoteurs. C’est bien plus sympathique de tricoter en groupe autour d’une boisson chaude ou d’un goûter. Cela devient alors une activité génératrice de lien.

Et puis, cela peut améliorer l’estime de soi. Quelle grande source de fierté et d’accomplissement de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai fait !». C’est gratifiant.

Alors c’est pourquoi les membres du groupe de parole « Cancer, Vivre avec toi, Vivre après toi » ont décidé de se lancer. Les débutantes et les expérimentées, les expertes et les maladroites, toutes à nos aiguilles sous l’œil avisé et expert de Colette, membre fidèle du groupe et notre coach pour cette activité.

Une réflexion sur “Tricot thérapie

  1. Guidy

    Bravo pour ton article qui me motive encore plus pour intégrer l’activité que Colette va gérer. J’ai appris beaucoup de choses dont les effets positifs du tricot, que je n’es connaissais pas du tout !! Nos mains nous diront merci 😊

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s