Accepter

Je crois que le plus important c’est d’accepter.
Accepter le diagnostic de la maladie quand il nous tombe dessus sans prévenir.

Accepter le traitement qu’on nous propose, sans savoir s’il sera efficace. Faire confiance aux médecins qui ont notre vie entre leurs mains.

Accepter les échecs et les effets secondaires des médicaments. Se battre.

En fait, accepter l’incertitude. Ne pas savoir ce qui arrivera demain. Pour moi, quand j’ai accepté l’idée que je pouvais mourir car les traitements ne fonctionnaient pas, le déclic s’est produit. Je me suis dit qu’en effet la mort était à la porte mais qu’elle n’avait pas encore gagné et que je pouvais encore me battre. Mais je me suis préparée. J’ai discuté avec mes enfants. J’ai abordé le sujet avec ma thérapeute. J’ai fait la paix avec l’idée que je pouvais partir du jour au lendemain. Et c’est à ce moment-là que les choses se sont améliorées. Cela peut paraître un peu bizarre mais j’ai senti une grande sérénité m’envahir. Je sais que je peux mourir mais je suis encore vivante et je profite de la vie à ma façon.
Je suis assez limitée dans mes activités à cause de mon iléostomie mais je fais des petites sorties ; je prends le temps de lire, de cuisiner ce qui me plaît, de regarder la télé quand j’en ai envie. Et surtout, je déculpabilise. Après avoir consacré une grande partie de ma vie à ma famille, je pense enfin à moi. Après avoir fait ce qu’on attendait de moi et pas ce que j’aimais faire, je me libère. Si je n’ai pas envie de sortir, de parler, je ne me force pas. Je redeviens moi-même.

Et ça n’est pas facile. Je me sens mieux et donc j’ai tendance à retomber dans mon ancienne routine. Et puis il y a ceux qui ne me comprennent pas, qui pensent que j’ai des pensées négatives quand je dis que la rechute est toujours possible.
Et pourtant, c’est tout le contraire. De savoir que la maladie peut toujours revenir me donne le goût de la vie, de profiter de chaque instant.

Pour l’instant, le cancer me laisse tranquille. Avec un peu de chance, si tout est en ordre, le chirurgien devrait me réopérer à la rentrée pour rétablir la continuité de mes intestins. Ce ne sera pas une période facile mais petit à petit on avance.
J’ai des projets. J’aimerais retourner visiter les grands parcs de l’ouest des Etats-Unis. J’espère que ça fera au printemps prochain, si tout va bien. D’ici là, cet été, quelques petites excursions d’un ou deux jours, quelques expos, quelques séances de cinéma. Rien d’extraordinaire. La vie quoi !

Allez, à plus.

IMG_20160627_102222

P.S. : avec le temps qu’il fait cette année, les hortensias se portent super bien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s